joaillier création de bijoux

Créateur de bijoux : un métier d’art

S’il faut avoir une fibre artistique pour créer des bijoux qui séduisent, il convient aussi d’acquérir des compétences techniques particulières.

Un métier passion

Il existe des métiers qui demandent engagement, ténacité et curiosité. Des métiers que l’on ne peut exercer sans une véritable passion et celui-ci en fait partie. De la conception à la fabrication, la création de bijoux nécessite des connaissances diverses liées aux matériaux, au dessin, au modelage. Une formation artistique et un intérêt profond pour l’histoire, les modes et les tendances sont incontournables. L’imagination et la polyvalence sont de mise. Enfin, c’est bien souvent son tempérament passionné qui permet au créateur de faire connaître et partager son travail.

Des collections de bijoux pour tous

A l’image des parures qu’il créé, l’artisan joaillier est avant tout à l’écoute du monde qui l’entoure, avide d’enrichir sans cesse la palette de ses savoir-faire. Fin connaisseur des métaux nobles capable de travailler et polir l’or ou l’argent, il doit aussi maîtriser le langage des pierres précieuses. Savoir comment se forment les cristaux, connaître les caractéristiques propres à chaque variété de gemmes, les zones géographiques d’où elles proviennent et maîtriser les techniques de taille et le sertissage appropriés à chaque pierre… Voilà quelques-unes des compétences qui lui permettent de créer des collections de bijoux pour femmes et pour hommes. Son talent et sa formation le mènent à la création de pièces uniques, originales ou sur-mesure.

Un métier d’art et d’émotions

Comme le peintre ou le sculpteur, le créateur de bijou exerce son art en mêlant technicité et émotion. Il réfléchit, imagine la bague ou le pendentif, dessine formes et couleurs, met en œuvre les phases et les techniques nécessaires à sa fabrication. Toutefois, à la différence d’autres artistes, son inspiration doit correspondre à la personnalité du destinataire de l’objet qu’il créé. On peut aimer une toile et la contempler en toute discrétion alors qu’un bijou s’expose, s’offre et se partage.

Une parure de haute joaillerie en dit long sur celle ou celui qui la porte, sur ses goûts et son exigence. Si l’œuvre du sculpteur peut susciter l’admiration d’un public divers, celle du créateur du bijou doit susciter une envie et une émotion unique, s’adresser de façon personnelle à un individu. Enfin, la capacité à travailler en équipe, à savoir produire en série aussi bien qu’à la demande sont des qualités essentielles à ce métier d’art.

Devenir créateur de bijoux

Techniquement, se former à la fabrication de bijoux relève d’un C.A.P ou d’un brevet (BMA) d’art et techniques en bijouterie-joaillerie. Se former pour devenir un véritable créateur de bijoux demande un peu plus de temps et nécessite des enseignements complémentaires qui dépassent largement le cadre des compétences professionnelles de base. Après le baccalauréat ou un BMA, ce cursus prépare au Diplôme National des Métiers d’Art et du Design (DN MADe), option « Art du bijou et du joyau ».

La création est une démarche très personnelle. Au-delà des connaissances et compétences techniques, cette formation doit conduire l’élève à mettre l’ensemble de ses savoir-faire au service de sa démarche. En plus d’apprentissages fondamentaux liés entre autres à la philosophie, la littérature ou l’histoire de l’art, on s’attache à l’enseignement de méthodes d’expression créative, la découverte d’outils et technologies numériques. Articulée autour du projet personnel de chaque étudiant, la dernière partie de cette formation est consacrée à l’excellence technique, la médiation et la communication, la pratique et la mise en œuvre du projet.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>